Solidarite avec les Sans Papiers de Perpignan.

Le comite de soutien au collectif des sans papiers auquel participe EELV Pays Catalan a interpelle la prefecture mercredi 23 novembre au cours d’un rassemblement.

Le Comite denonce des dysfonctionnements, des retards, des refus de dialogue et des traitements discriminatoires. La prefecture agit avec une extreme rigueur et et applique avec parcimonie la circulaire Valls.

300 a 400 sans papiers dont de nombreuses familles avec enfants sont concernes par cette galere dans le departement. Ces demandeurs d’asile et deboutes n’ont rien a voir avec Calais et vivent ici depuis des annees, bien integres, mais sans droit au travail et dans la precarite.

Remonter